Opération des cordes vocales : J+ 5 sans parler


Sujet du jour : le regard des gens dans la rue.

.. ou plutôt, le NON regard des gens dans la rue.

Explication :

Mon mari rentre du Japon et me ramène des masques.

mask_japan

Il n'a pas été radin, il y en a 100 dans la boîte.

Je n'ai pas d'excuse pour dire que je les ai déchirés ou autre prétexte bidon : il y en a 100, je vous dis.

Le masque, c'est l' "anti-parole" idéal.

L'anti "relation avec autrui", aussi.

Il faut avouer que ces masques tokyoïtes ont une drôle de forme, plus proche de celles des "Forces Rouge/Jaune/Bleue" de San Ku Kai , que les masques chirugicaux (sexy) du docteur Shepard.

Pour éviter de parler, donc, je sors avec pour aller acheter du pain.

C'est RA-DI-CAL.

à mon passage en tenue de combat :

1. les gens changent de trottoir
2. les gens baissent les yeux ou regardent de travers (genre je regarde pas, mais je regarde quand même)
3. les gens regardent leurs pieds
4. les gens marchent plus vite

La boulangère me touche à peine les mains quand elle me rend la monnaie.

Je suis la nouvelle "H1N1" du quartier

 

Au moins, si je prends le métro, je vais être pénard toute seule sur ma banquette à 4...

Je vais peut être essayer.

Vous voulez voir à quoi je pourrais ressembler, si j'étais un ours en peluche?

mask_nounours

Ajoutez-y des lunettes, pleines de buée (car la combinaison masque+lunettes = buée sur les lunettes), je suis une vraie nerd.

Une nerd muette, en plus.